En partenariat avec les départements chargés de la Santé dans les trois pays maghrébins (Algérie, Maroc et Tunisie) et les Organisations Internationales, le RESSMA a organisé, depuis 1999, plusieurs cours nationaux ou maghrébins, à savoir :

-          Des cours organisé à Marrakech, Rabat, Agadir, Immouzzerentre1999 et 2015.

-          Un cours à Hammamet en 2002 sur l’Evaluation médico-économique des choix et des interventions dans le domaine de la santé.

-          Un cours à Hammamet en 2003 sur l’Analyse et Réformes des systèmes de Santé

RESSMA 2004 RESSMA 2005
 RESSMA 2004  RESSMA2005
RESSMA 2007 RESSSMA 2009
 RESSMA2007  RESSMA2009

-          Des cours organisé à Alger en 2002 et 2003 sur l’analyse des coûts, les réformes des systèmes de santé, particulièrement maghrébins, et les comptes nationaux de la santé.

-          Un séminaire de formation tenue à Oran en 2007 à l’intention des journalistes sur l’économie de la santé.

-          Un cours francophone régional tenu à Hammamet en 2009 sur la protection sociale en santé et l’assurance maladie.

-          Un cours organisé à Oran en 2012 consacré au management des structures hospitalières.

-          Organisation de divers cours nationaux sur l’Economie de la Santé et les Systèmes d’information (Ouarzazate, Assilah, Alger, …)

Il est à noter que le cours généraliste RESSMA-Marrakech, premier produit du réseau, a été pensé et construit dès la moitié des années 1990. Sa concrétisation a débuté en 1999 sous la forme d’un cours annuel maghrébin sur l’économie de la santé à Marrakech. L’audience du cours s’est élargie, en 2002, aux pays francophones d’Afrique Sub saharienne.

RESSMA 2010 RESSMA 2015
 RESSMA2010  RESSMA2015

Ainsi, de 1999 à 2015, 515 personnes ont pu bénéficier des formations. La majorité des cours s’étant déroulée au Maroc, la plupart des participants sont d’origine marocaine, puis la Tunisie et l’Algérie. 15% des participants proviennent d’autres pays de l’Afrique Sub-saharienne francophone, à savoir : le Niger, la Mauritanie, le Sénégal, le Burkina Faso, le Cameroun, le Mali, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Djibouti, la Guinée Conakry, le Tchad et le Togo.

 GRAPHE19992005  GRAPHE20022014
 GRAPHEPays

Ne tenant compte que de la période où le cours a été élargi aux pays autres que l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, c’est-à-dire de 2002 à 2014, le nombre de participants descend à 298 personnes constituées par un peu plus de la moitié de marocains et 26% des pays de l’Afrique francophone sub-saharienne.

Les encadrants et facilitateurs sont des enseignants, des praticiens et des experts maghrébins basés au Maroc, en Algérie, en Tunisie, à Genève, à Washington, ...

Lors de la 13èmeédition du cours (mai - juin 2011), des réflexions pertinentes ont été formulées par les facilitateurs lors des briefings quotidiens. Une cible principale a été fixée : alléger le contenu du cours tout en gardant une cohérence entre les divers blocs constitutifs du cours.

A l’issue de ces réflexions, le RESSMA a organisé le 28 et 29 janvier 2012 à Rabat (Hôtel Rihab), en partenariat avec la Banque Islamique de Développement (BID), un atelier pédagogique pour repenser l’ingénierie du cours en procédant à la révision du cours généraliste « RESSMA Marrakech » et de le redynamiser compte tenu de l’expérience vécue pendant la période 1999-2011.

L’objectif général de l’atelier consistait à identifier les principaux réaménagements pédagogiques et de contenu à mettre en œuvre impérativement lors de la session de 2012 à travers un débat et une discussion les points clés soulevés auparavant, à savoir :

Certains commentaires, suggestions et recommandations faits par les participants dans les différentes évaluations, quotidiennes et finales ont été aussi prises en considération : Adapter et harmoniser les contenuspour rendre le cours plus orienté sur la résolution de problèmes auxquels sont confrontés les participants.

Au terme de cet atelier, un tableau synthétisant l’architecture du cours fut élaboré fixant les différents blocs concernés par le cours, les thèmes relatifs à chaque bloc, les outils et les supports à prendre en considération au niveau des blocs ainsi que les équipes et le volume horaire.

Principaux axes des cours

Le cours a un caractère général, conçu pour initier les participants à certaines problématiques majeures de l’Economie de la Santé, sans prétention de détailler tous les aspects liés à ces questions.

Le programme du cours est focalisé particulièrement sur les axes suivants :

  • Le système de santé et les réformes
  • Le financement et les approches économiques
  • Les méthodes et outils d’analyse
  • Le médicament
  • Les systèmes d’information et d’évaluation en santé
  • Les Comptes nationaux de la santé
  • La couverture sanitaire universelle

515 Participants aux cours RESSMA